dimanche 1 juin 2014

Cartographie Twitter, les Hotels Concorde

Voici encore une cartographie de compte Twitter, Il s'agit cette fois ci de la marque d'hôtel Concorde (@ConcordeHotels) Comme à chaque cartographie on y trouve des choses très intéressantes. Bien sur on y trouve des groupes de gens intéressé par différentes facettes du luxe (les voitures, les montres, la gastronomie, les bons vins etc...), ce qui est à noter ici c'est que c'est un algorithme qui les a regroupés ainsi !

Plus intéressant encore, dans un contexte marketing : on y trouve les clients! Là aussi , l'algorithme les isole des institutionnels puisqu'ils ont des profils Twitter fort différent. On peut donc imaginer très facilement des stratégies visant à récupérer ces clients...

Vous trouverez des explication sur la méthode dans ces autres articles sur twitter (cartographies et autres idées). Dans cet article je ne détaillerai quelques groupes de cette carte, permettant de bien comprendre l'intérêt de disposer de telles cartographies, qui sont crée automatiquement par un algorithme.
Tout d'abord voici une vue d'ensemble de la carte, et de son découpage...
Le premier groupe qui va nous intéresser correspond à un des univers "classique" du luxe : les objets de luxe. Vous voyez dans cette image des avatars des comptes identifiés comme similaires. En rouge apparaît les "lectures caractéristiques" de ce groupe. Il s'agit d'un échantillons de compte que suivent ces personnes. Cet échantillon est spécialement choisit pour être caractéristique de ce groupe. C'est grâce à cette information que j'identifie leur centre d'intérêt : les objets de luxe (montre, voiture, ...), plutôt orienté luxe "masculin"

Cet autre groupe aussi dans la thématique luxe, s'intéresse plus à la mode, c'est disons une version plus féminine de l'intérêt pour le luxe. Seul les "lectures caractéristiques" sont montrées ici. Vous pouvez allez voir la carte, attachée à cet article, pour voir les comptes concernées. Le pourcentage correspond aux pourcentage de comptes Twitter qui ont été classé dans cette catégorie.
Le groupe suivant correspond aux institutionnels dans le monde de la gastronomie et la restauration.
Assez naturellement il existe un groupe d'institutionnel dans le domaine des vins et spiritueux.
Nous avons vu là, principalement que des institutionnels, c'est à dire des gens qui suivent le compte Twitter @ConcordeHotels pour s'informer des activité de l'hôtel dans l'espoir d'y trouver un moyen de faire des affaires, ou simplement pour faire de la veille concurrentielle...
Il y a maintenant des groupes beaucoup plus intéressant dans un contexte marketing : les clients !!
Là aussi, comme précédemment, l'algorithme fait des sous-groupes qui font du sens. Tout d'abord voyons le plus gros groupe de personnes identifiées comme clients. Il s'agit naturellement de la clientèle anglophone. J'ai déduit des "lectures caractéristiques" (en rouge) qu'il s'agissait de clients, dans la mesure où tous les autres groupes sont sur des thématiques connexe à l'hôtellerie. Ces lectures sont tout à fait classiques pour des anglophones et correspondent aux comptes les plus populaires.
L'examen d'un échantillons de personnes de ce groupe sont en effet des client classiques, et ne sont pas des institutionnels dans le domaine de hôtellerie ou le luxe.
Le groupe suivant est le groupe des clients francophones. Vous noterez que ces lectures caractéristiques sont presque la "version française" de celles du groupe des clients anglophones. C'est à dire des comptes Twitter très populaires (des président, des médias ou présentateur connus, ...).
Grâce à ce type de cartographies, construite par un algorithme, et en y passant juste quelques minutes pour identifier les groupes intéressant, on voit qu'on peut trouver les clients du service correspondant au compte Twitter analysé (ici une chaîne d'hotel).
Cela veux dire qu'il n'y a plus, qu'à contacter ces personnes, pour leur faire des offres, car très vraisemblablement c'est des "grand voyageurs".
Il est à noter que les clients identifiés ici, ne représentent que 25% (environ) de l'ensemble des followers de cette marque. Une stratégie "brute force", essayant de contacter tous les follower de @ConcordeHotels ,aurait été ici (comme ailleurs) très inefficace. J'ai déjà analysé pas mal de comptes Twitter et ce constat est assez général. Les comptes de marques (par opposition aux comptes de personnalités) ont en général moins de 50% de followers/clients, et sont composé facilement de 50% "d'institutionnels", c'est à dire d'autres marques (sans parler des spammers, et autres comptes bidons)...
Avec cette technique on peut "faire le tri", et accéder directement aux clients de ces marques qui ont un compte twitter, et c'est pleinement légal dans la mesure ou les données sont publiques... mais seulement accessible à ceux qui peuvent les trier.
;)

Annexe(s):